DES EMPLOYÉS QUI VEULENT ÊTRE PLUS EFFICACES ET PLUS PRODUCTIFS

laptop2Août 2014 - Après le BYOD (Bring Your Own Device) voici que le BYOA (Bring Your Own Applications) prend de plus de place dans les entreprises. Selon un rapport publié récemment par LogMeIn, 64 % des fournisseurs de services TI mentionnent que leurs clients disposent de ces applications sur leur réseau. Non seulement les usagers amènent leur propre ordinateur au travail, mais aussi leurs applications. Ils veulent être plus productifs et se sentent souvent moins efficaces avec les outils mis en place par leur employeur.

Les entreprises ont plusieurs avantages à utiliser le BYOA…

  • Facilité d’utilisation
  • Mobilité accrue
  • Meilleure adaptation pour la collaboration
  • Augmentation de la productivité
  • Gratuité des applications

Une porte ouverte sur votre réseau…
Prenons par exemple Dropbox. L’un de vos employés l’installe à la maison puis au bureau pour avoir accès à ses documents de travail et les partager. Lors de la synchronisation, vous avez le même risque d’infecter votre réseau de virus qu’avec une clé USB… De plus, si vous n’êtes pas au courant de son utilisation et que l’employé quitte, vos données d’entreprise restent dans le Cloud et demeurent accessibles à cet employé et éventuellement bien sûr à d’autres personnes.

D’où l’importance d’en faire une saine gestion
L’idée n’est pas de restreindre l’introduction de ces applications dans le réseau, mais d’avoir une stratégie qui en facilite l’implantation et une saine gestion afin de ne pas créer de faille de sécurité. L’employeur doit être mis au courant de leur utilisation et de l’information qui sort de son entreprise. Selon les statistiques, rare que les fournisseurs de services TI soient consultés. Pourtant, ces applications ont un impact important sur la sécurité des données et du réseau.

L’employeur et le fournisseur devraient donc s’entendre sur le meilleur angle à adopter. D’autant plus que, même si ces outils sont gratuits, on doit tenir compte des frais de gestion qu’ils vont générer à l’entreprise.

Établir une politique d’utilisation claire
Il est certain que l’implantation du BYOA va augmenter dans les prochaines années – selon le type d’entreprises, le secteur d’activités et la sensibilité des données – d’où l’importance de mettre en place une politique d’utilisation claire à l’interne. Selon l’étude, 50 % des compagnies (Canada, Etats-Unis, Irlande, Australie) en ont une en place. L’important est de connaître l’impact du BYOA sur le réseau et de s’y préparer.