ÊTES-VOUS PRÊT POUR LA RENTRÉE?

FranceAoût 2014 - La technologie est un levier puissant pour toutes les entreprises, en particulier à une époque où elles doivent composer avec des marges de plus en plus serrées tout en offrant des produits supérieurs et des services plus rapides. Et surtout lorsque les technologies sont arrimées avec les besoins d’affaires et basées sur des gains tangibles.

Bien utilisées, elles peuvent nous donner un avantage compétitif, accélérer la production, augmenter la productivité, améliorer le service à la clientèle et en quelques minutes, nous fournir des rapports stratégiques favorisant la prise de décision.

Chaque entreprise développe ainsi sa propre dépendance envers les technologies, que ce soit pour les courriels, le logiciel comptable, les bases de données, le site web, les applications Cloud… Par contre, quand elles ne fonctionnent pas bien, elles deviennent une source de coûts, de frustration et amènent une pression à la production, aux ventes et à l’ensemble de l’entreprise.

Un audit de l’ensemble de votre réseau prend toute son importance. Je ne parle pas ici de faire uniquement un audit de sécurité ou de régler un problème ponctuel, mais aussi d’anticiper d’éventuels problèmes et de valider que les données sont vraiment bien sauvegardées et protégées.

Ainsi, non seulement on règle les problèmes qui persistent, mais en plus on se donne une vision globale, le choix des solutions à implanter et quand procéder au lieu d’être au pied du mur.

Pour qu’il soit pertinent et valable, un bon audit devrait comprendre :

  1. Un diagnostic de la situation actuelle ET de l’ensemble du réseau
    1. Confiez-le à une personne d’expérience qui règle au quotidien ce genre de cas dans des situations diverses et qui applique les meilleures pratiques et les standards du domaine. On ne peut s’improviser expert du jour au lendemain.
    2. On veut également une vision à court, moyen et long terme avec un constat clair et une orientation technologique simple. Le tout communiqué dans un langage accessible et non « geek ».
  2. Protection des données
    1. Ici, on veut auditer l’ensemble du processus et non seulement le produit. C’est souvent dans le processus lui-même que se trouve le maillon faible.
    2. Valider si la solution en place correspond bien à la réalité et aux attentes de l’entreprise.
      Vous devriez en finale être en mesure d’évaluer la portée de ce qui vous est suggéré afin de prendre les bonnes décisions et de choisir le bon moment pour implanter les recommandations s’il y a lieu. Votre consultant devrait vous assister dans cette démarche.