L’impression 3D au service du chocolat !

L’impression 3D au service du chocolat !

Février 2015 - Il y a 2 600 ans, on buvait déjà du chocolat au Mexique. On le consommait sous forme de boisson amère et pimentée souvent aromatisée à la vanille, au clou de girofle et au rocou, le fruit d’un arbuste des régions tropicales d’Amérique.

Le cacao était un produit précieux souvent utilisé comme monnaie d’échange et il a été réservé aux nobles pendant des siècles. C’est la révolution industrielle qui va le rendre accessible à tous. Vont alors apparaître en Europe les premières fabriques industrielles de chocolat.

Le chocolat s’est bu pendant longtemps avant de pouvoir se croquer. C’est à Londres, au XVIe siècle, qu’on a réalisé pour la première fois un chocolat dur. Sa fabrication est peu à peu devenue un art.

Qui aurait cru que, 400 ans plus tard, un robot le sculpterait pour nous ! Il est mainte¬nant possible de lui donner toutes les formes qu’on veut, sans moule, et même de le personnaliser pour l’élu de notre cœur avec une imprimante 3D. Il suffit par exemple de modéliser sur ordinateur un cœur en trois dimensions et de remplir la cartouche de chocolat. Il n’existe plus de limite à notre créativité !

Bref, le savoir-faire du maître chocolatier se transportera sous peu dans nos cuisines, car dans un futur proche, l’imprimante 3D fera partie de nos électroménagers. Bientôt, on pourra concocter une pizza grâce à cette technologie et en fonction du nombre de convives à table. Et, si vous vous questionnez sur la qualité des ingrédients, rassurez-vous, chaque cartouche fonctionne avec les mêmes aliments que nous consommons aujourd’hui. Elle peut même les chauffer !

Pour une démo, on vous invite à visionner une vidéo de Shapelize sur E=M6 sur www.youtube.com.

Autres sources : www.techniques-ingenieur.fr www.shapelize.com
www.mademoiselledemargaux.com/ histoire-chocolat.htm

Photos :
www.shapelize.com