Extrudex – Un contrôleur qui atteint ses objectifs

Avril 2015 - La majorité des contrôleurs financiers se voient confier la responsabilité des TI par leur employeur. La plupart d’entre eux rêvent de s’en dégager tout en gardant le contrôle sur leur impact. La complexité des technologies les amènent à chercher des moyens pour en simplifier le suivi, la gestion et le support technique afin d’y consacrer un minimum de temps.

La confiance envers le partenaire TI joue donc un rôle primordial pour atteindre cet objectif, en particulier pour une entreprise comme Extrudex dont le siège social est situé en Ontario et qui n’a pas de ressources techniques à Québec. « L’accès rapide aux ressources et la possibilité d’obtenir des conseils ponctuels précis nous procurent une paix d’esprit. La confiance en mon partenaire TI est essentielle et sans celle-ci, la relation d’affaires ne peut exister. » affirme Emmanuel Boudreault, contrôleur. La vulgarisation de l’information technique et la documentation des interventions deviennent des facteurs clé pour les gestionnaires en place.

Extrudex2

Avec plus de 400 employés répartis dans 3 succursales, Extrudex se spécialise dans la fabrication de produits d’aluminium pour les secteurs industriel, commercial et résidentiel. Elle se démarque comme leader dans son domaine par la qualité de ses produits, sa flexibilité et sa capacité de répondre aux besoins spécifiques de sa précieuse clientèle. Ainsi, Extrudex a contribué à la réalisation de nombreux projets d’envergure tels que l’expansion de l’Aéroport International de Toronto et le « Lee Gardens » à Hong Kong.

Extrudex

Dans un des secteurs de son entreprise, Extrudex Québec, n’avait pas toutes les informations de production nécessaires pour bien mesurer et analyser la performance des opérations. Il est désormais difficile de passer à côté des TI pour obtenir ce genre de données, en particulier pour une entreprise manufacturière dont les machines de production y sont reliées...

 
« Nous avons maintenant un système automatisé qui nous permet de mesurer précisément notre efficacité à chaque étape du processus, ce qui nous permet de savoir si la productivité s’améliore et ce, par étape, par employé et selon le type de produit. Cela nous permet de fixer des objectifs réalistes. » mentionne Monsieur Boudreault, qui peut désormais se concentrer sur ses fonctions premières.