Services gérés VS modèle à l’heure : lequel est le plus avantageux pour vous ?

Services gérés VS modèle à l’heure : lequel est le plus avantageux pour vous ?

Vous connaissez le dicton de Benjamin Franklin : « Vaut mieux prévenir que guérir » ? Après toutes ces années en technologie, je ne peux que lui donner raison. J’ai même une version personnelle que j’appelle « l’effet domino ». Vous savez, quand un problème commence petit et s’amplifie de manière exponentielle…

Voici deux cas pour lesquels le modèle à l’heure est approprié :

1. Lorsque que vous avez déjà en place quelqu'un de compétent ou une équipe qui travaille d’une manière rigoureuse et proactive l'ensemble du réseau. J’entends par proactivité une maintenance sur une base régulière et une surveillance constante sur les éléments critiques de votre réseau pour détecter d’éventuels problèmes et corriger les anomalies avant qu’il n’y ait dégénérescence.

2. Lorsque vous voulez réaliser des projets ad hoc pour lesquels vos ressources internes n’ont pas le temps ou l'expertise. Par exemple, repenser l’architecture du réseau et/ou des télécommunications, migrer les infrastructures, évaluer ou rehausser le niveau de sécurité, prendre en charge la responsabilité du processus de sauvegarde des données, etc.

Outre ces scénarios, je ne pense pas que de fonctionner exclusivement à tarif horaire est un bon choix pour une simple et bonne raison : vous allez payer ultérieurement pour la non-proactivité et ce, de manière exponentielle !

Au départ, même si vous prévoyez du temps pour des améliorations et de la maintenance, les crises seront inévitablement traitées en priorité. Vous vous retrouverez rapidement dans un cercle vicieux avec une augmentation d’interventions en urgence, signe d’une détérioration de l’ensemble de votre réseau. Résultat ? Pour renverser la vapeur, vous devrez payer davantage et mettre les efforts nécessaires. Le modèle à l’heure amène donc un faux sentiment de contrôle des coûts, amplifie les problèmes et met à risque les opérations de l’entreprise.

En définitive, un modèle basé sur les services gérés est une meilleure option dû au rapport coûts/bénéfices plus avantageux pour les entreprises. Il est clair que la régularité des activités de maintenance supporte la santé globale de l’environnement TIC point de vue sécurité, performance et stabilité. L’important est de bien évaluer les inclus et les exclus.