Rapport exécutif

Comment réduire de 40% vos coûts TI
et transformer vos technologies en
GÉNÉRATEURS DE PROFITS

Mauvais choix technologiques, défaillances répétitives, improductivité de votre personnel, suivis sans fin et temps de gestion des TI interminable… Tous des coûts sans valeur pour votre entreprise… Traiter les TI à la pièce au lieu d’avoir une vision globale et les utiliser comme levier d’affaires a des conséquences...

Selon le Standish Group, 62% des projets informatiques aboutissent à un échec ou sont tout simplement abandonnés. Seulement 38% atteignent les objectifs initiaux. Et sur ce 38%, une bonne partie ne sert finalement à rien… Les TI deviennent alors une dépense sans véritable valeur ajoutée pour les entreprises.

Si vous voulez éviter ce genre de situations très coûteuses, vous devez lire ce rapport et passer à l’action en suivant les recommandations qui s’y trouvent.

^D383CE2262A7822A29919885100F6E52A0B67A214166534A71^pimgpsh_fullsize_distr

Nous y couvrirons:

  1. Comment diminuer vos coûts globaux d’opérations (coûts TI et coûts de production) tout en stabilisant votre environnement et rendant votre personnel plus productif.
  2. Comment investir différemment dans les TI, les arrimer à vos objectifs d’affaires et en faire un levier de croissance.
  3. Comment utiliser les budgets aux bons endroits et ainsi avoir des projets à haut gain pour l’entreprise.
  4. Les clés de succès.

De plus, vous recevrez nos astuces toutes les deux semaines afin de vous aider dans vos propres réflexions et de vous partager des trucs concrets à mettre en pratique.

Téléchargez le
Rapport exécutif!

(Un lien de téléchargement sera envoyé à l'adresse indiquée)

  • « La philosophie partagée dans l’article de Simon rejoint notre modèle d’affaires…
    Nous le mettons à contribution dans les acquisitions d’entreprises, les investissements en équipements et dans nos projets informatiques pour discuter l’essentiel versus l’esthétique. Excellent travail ! »

    Serge Marcoux
    CPA, CMA, Contrôleur, financier
    Beauce Atlas

  • « Il faut récolter les petites victoires pour nous aider à obtenir la mobilisation dans les gros projets.
    J’ai lu le chapitre écrit par M. Fontaine avec intérêt. Je suis convaincue de la nécessité des TI et il est vrai que c’est souvent perçu comme un mal nécessaire. Le défi dans une organisation manufacturière est de mettre autant d’efforts et de ressources pour le maintien et l’amélioration des TI que celles que nous mettons dans les équipements de production. Il est essentiel de faire un ou deux projets à la fois en incorporant des projets courts avec des résultats rapides et tangibles. Il faut récolter les petites victoires pour nous aider à obtenir la mobilisation dans les gros projets. Je fais souvent le lien avec notre santé, on se pense invincible tant que notre système fonctionne. Les gens pensent trop souvent que les histoires d’horreur sont pour les autres et lorsque cela arrive il est difficile de revenir en arrière et les pertes sont importantes. »

    HÉLÈNE GARNEAU
    Vice-présidente au contrôle interne
    Les Bois de plancher PG inc.

  • « Tout dirigeant se doit de lire et d’appliquer ces principes…
    Ce chapitre est un heureux mariage entre la réalisation des objectifs d’affaire de l’entreprise et les technologies. Malgré le fait que les technologies occupent une place de plus en plus importante dans les opérations d’entreprises, peu de dirigeants les utilisent à leur plein potentiel comme leviers pour améliorer la performance. Il est essentiel que tout dirigeants se doivent de lire et d’appliquer ces principes afin d’obtenir des résultats supérieurs autant pour réaliser une croissance des ventes que dans le contrôle efficace des dépenses. »

    Jean-Pierre Lauzier
    Conférencier, formateur et coach d’affaires
    JPL Communications inc.

  • « Après la lecture du chapitre de Simon, nous avons tout de suite entrepris une réflexion sur certains éléments.
    Il est effectivement important d’avoir un consensus à la direction. J’ai trouvé cette lecture très intéressante et utile pour nous. Nous envisageons d’ailleurs de mettre en pratique d’autres conseils mentionnés dans le chapitre. Par exemple, déterminer les orientations stratégiques des T.I. au comité de direction et créer un comité exécutif pour planifier et suivre l’avancement de nos projets TI. Vraiment, j’ai beaucoup aimé ! Chez Ver-Mac, on est rendu là. »

    Andrée Dumas
    Directrice générale
    Signalisation Ver-Mac