Quels sont les risques d’utiliser Dropbox et autres applications de stockage dans le Cloud?

Quels sont les risques d’utiliser Dropbox et autres applications de stockage dans le Cloud?

Saviez-vous qu’utiliser des logiciels gratuits de partage de fichiers pour votre entreprise augmentait ainsi les risques de vol d’informations?

Il faut faire attention aux types de données que nous stockons sur ce genre de services de partage de fichiers. Ils devraient seulement être utilisés pour héberger des informations publiques, comme celles que vous mettriez sur votre site Web par exemple. Sachez toutefois que vous serez assujetti au profilage de données, soit le traitement automatisé de vos informations. Celles-ci seront utilisées pour analyser ou prédire vos intérêts, votre comportement et d'autres de vos attributs à des fins de marketing.

Les logiciels gratuits de partage représentent également une porte d’entrée facile pour les pirates. Plus ils sont populaires, plus la surface d’attaque devient importante, notamment lorsqu’il est question d’espionnage industriel. Dropbox fait d’ailleurs partie de ceux qui se sont fait pirater à plusieurs reprises…

À titre d'exemple, plus de 68 millions de comptes Dropbox ont été piratés suite à un incident de sécurité survenu en 2012. Et ce n'est qu’en 2016 que Dropbox a reconnu avoir été victime de cette attaque d'envergure, soit 4 ans plus tard! Pas très rassurant, n’est-ce pas?

Aucun contrôle sur les données stockées

De plus en plus utilisés, ces outils représentent un risque évident pour le vol de données et d’informations personnelles, car ces dernières se retrouvent n’importe où, et ce, avec un faible niveau de sécurité. Une fois que vos données sont transférées sur ce genre de plateformes, elles deviennent incontrôlables. Même si vous les supprimez, elles ne le sont jamais réellement.

Lorsqu’on veut envoyer un fichier, mais qu’il est trop volumineux pour procéder, le premier réflexe est souvent de télécharger la version gratuite de Dropbox pour y arriver. Cependant, les applications gratuites de partage comme celle-ci viennent avec un prix : la sécurité.

Voici ce que vous pouvez faire

Si vous avez un fichier lourd à envoyer ou souhaitez continuer un travail à la maison, le VPN (Virtual Private Network) est l’option la plus recommandée. Il existe également des systèmes de transfert de données comme FTP (File Transfer Protocol). Si vous souhaitez absolument rester dans le Cloud, optez pour des alternatives plus sécuritaires comme OneDrive de Microsoft, Google Drive de Google ou même WeTransfer Plus qui permet de protéger vos transferts par mots de passe et de fixer la date d’expiration de ceux-ci.

En résumé, même si certaines applications sont faciles d'utilisation et très abordables, ne les utilisez pas pour stocker vos données sensibles.

La sécurité est l’affaire de tous en entreprise...


Ce à quoi vous consentez en vous inscrivant.

En vous inscrivant sur notre site Web, vous nous autorisez à communiquer avec vous par courrier électronique, téléphone, courrier postal ou tout autre moyen de communication disponible. Soyez sans inquiétude, nous ne vendrons jamais vos informations ni n'envahirons votre boîte de courriels. À tout moment, vous pouvez vous désinscrire de nos communications.