Travail à distance : attention aux phishing reliés au Coronavirus! Voici 5 moyens pour les détecter

Mars 2020 - En cette période de pandémie où les gens sont distraits, inquiets et anxieux, les cybercriminels vont saisir l’opportunité d’en tirer profit. L'énorme couverture médiatique autour du coronavirus a inspiré les hackers : les attaques d’hameçonnage visent maintenant à exploiter les craintes du public concernant le sujet du coronavirus. Il est donc important pour tous de demeurer alertes.

Comment ça fonctionne? Les cybercriminels envoient des courriels prétendant provenir d'organisations légitimes et contenant des mises à jour et conseils sur le coronavirus. Comme les autres types de courriels de phishing, ces messages électroniques tentent généralement de vous inciter à cliquer sur un lien ou à fournir des informations personnelles pouvant être utilisées pour commettre une fraude ou un vol d'identité.

Voici 5 conseils pour éviter de vous faire piéger :

1. Vérifiez l'adresse électronique ou le lien. Vous pouvez inspecter un lien en passant le curseur de votre souris au-dessus de l'URL pour voir où il mène. Parfois, il est évident que l'adresse Web n'est pas légitime. Mais n'oubliez pas que les cybercriminels peuvent créer des liens qui ressemblent beaucoup à des adresses légitimes donc demeurez très attentifs et supprimez-le courriel en cas de doute.

2. Faites attention aux fautes d'orthographe et de grammaire. Si un courriel contient des fautes d'orthographe, de ponctuation et/ou de grammaire, c'est probablement le signe que vous avez reçu un courriel d'hameçonnage. Supprimez-le sans tarder.

3. Recherchez les salutations génériques. Il est peu probable que les courriels d'hameçonnage utilisent votre nom. Les salutations du type "Cher monsieur ou madame" indiquent généralement qu'un courriel est malicieux.

4. Évitez les courriels qui insistent pour que vous agissiez maintenant. Les courriels d'hameçonnage tentent souvent de créer un sentiment d'urgence ou d'exiger une action immédiate. L'objectif est de vous faire cliquer sur un lien et de vous faire communiquer des informations personnelles - dès maintenant. Effacez plutôt le message.

5. Rappel : méfiez-vous des demandes d'informations personnelles en ligne. Un courriel sur le thème du coronavirus qui cherche à obtenir des informations personnelles comme votre numéro d’assurance sociale ou vos identifiants de connexion est une escroquerie d’hameçonnage. Les organismes gouvernementaux légitimes ne vous demanderont pas ces informations. Ne répondez jamais à un courriel dans lequel on vous demande des renseignements personnels.

Bien que cette situation soit bien réelle, il ne faut pas généraliser pour autant en pensant que tous les courriels que vous recevez sont frauduleux. L’important est de rester attentif et de bien réfléchir avant de cliquer sur un courriel douteux. Faites confiance à votre instinct et contactez-nous si vous souhaitez valider la légitimité d’un envoi.


Ce à quoi vous consentez en vous inscrivant.

En vous inscrivant sur notre site Web, vous nous autorisez à communiquer avec vous par courrier électronique, téléphone, courrier postal ou tout autre moyen de communication disponible. Soyez sans inquiétude, nous ne vendrons jamais vos informations ni n'envahirons votre boîte de courriels. À tout moment, vous pouvez vous désinscrire de nos communications.